Balade autour de Dublin
Europe,  Irlande

3 superbes randonnées à 30 minutes de Dublin

Quand on pose le pied à Dublin, on a du mal à se croire dans une capitale européenne ! Avec son vieux quartier où les rues sont piétonnes et les pubs foisonnent, ses maisons en pierres grises et ses espaces verts à n’en plus finir, on se croit vite dans un village breton où il fait bon randonner et se relaxer. Dublin c’est le dépaysement garanti !
 

 

TRANSPORTS À DUBLIN

 

Les 3 balades que je vous propose sont toutes très faciles d’accès depuis le centre de Dublin (voire d’un peu plus loin). Le DART ou Dublin Area Rapid Transit est un système de transport en commun qui est peu coûteux et beaucoup plus rapide que le bus. Équivalent à un métro en surface, il dessert très bien les environs de Dublin. Le DART relie une vingtaine d’arrêts sur 40 kilomètres de Malahide ou Howth au Nord à Greystones au Sud. D’un terminus à l’autre, comptez 1h environ. Cliquez ici pour voir les stations desservies par le DART (en vert clair).

Les trains circulent de 5h à 23h15 (le dimanche de 8h30 à 23h30). Il est possible d’acheter un pass à la journée (environ 7€) ou un pass 3 jours. Il est possible d’investir dans une leap card ou une leap visitor card (obtenez-la à l’aéroport) que vous rechargerez dans les gares ou certains supermarchés, une solution avantageuse si vous restez plus longtemps dans les parages. La leap card est valable dans les bus, trams (LUAS) et trains (DART). Toutes les infos sur la leap card ici.

 

PLUIE ET VÊTEMENTS

 

Malgré les 20 jours de pluie mensuels, j’ai eu la chance de ne recevoir que quelques gouttes lors de mon séjour dans la capitale irlandaise. Le temps est capricieux de ce côté de l’Europe, il est important de prévoir :

  • de bonnes chaussures
  • un imperméable
  • suffisamment d’eau

On peut passer d’une grosse averse à un soleil rayonnant en quelques minutes. Pour rappel, les balades à venir ne sont pas waterproof 😉

 

DE BRAY À GREYSTONES

 

Depuis le centre de Dublin :

  • DART jusqu’au terminus Bray ou Greystones (Sud)
  • environ 35 minutes, 4,50€

 

D’une longueur de 7 km, le sentier « Greystones to Bray Cliffs Walk » longeant la côte est très (voire trop) bien aménagé. La randonnée démarre au pied de la montagne Bray Head et se termine au port de Greystones. Vous pouvez bien évidemment prendre ce chemin dans un sens ou dans l’autre. Les paysages sauvages sont impressionnants : verdures, falaises et rochers au rendez-vous. Prévoyez une demi-journée pour profiter de la rando et pourquoi ne pas passer l’autre moitié de la journée à Greystones ?

Pour éviter la horde de randonneurs, j’ai préféré emprunter le sentier non balisé en grimpant sur Bray Head, montagne de 241m depuis laquelle la vue est formidable sur la chaîne des Wicklow Mountains, la baie de Bray et le village de Greystone. Le dénivelé est assez important mais la randonnée ne requiert aucune compétence particulière : débutants bienvenus ! Un pique-nique ou encas au sommet sera apprécié de votre estomac. Une grande croix en pierre domine la montagne. Elle y aurait été déposée lors du Vendredi Saint de 1950. Chaque année, lors de la période de Pâques, vous croiserez probablement de nombreux irlandais venus parcourir « le Chemin de Croix ». Les irlandais sont un peuple particulièrement religieux.

La colline abrite des habitations et des fermes, attention à ne pas dépasser les zones de randonnée autorisées et ainsi atterrir chez les habitants. De même, prenez garde aux troupeaux de moutons et vaches qui croiseront votre chemin !

 

  • 19 km de Dublin
  • Gratuit

 

 

 

BALADE DE MALAHIDE À HOWTH

 

Depuis le centre de Dublin :

  • DART jusqu’au terminus Malahide
  • environ 30 minutes, 4,50€

 

Malahide est un village mignon où la population est aisée et les rues sont très colorées. On y vient pour trouver le calme et la tranquillité de la plage, visiter le château emblématique et le port animé.

Le port offre une superbe vue sur le village de Malahide. Il fait office à la fois de port de pêche et de port de plaisance où les bateaux sont divers et variés. On peut goûter aux produits frais de la pêche locale dans les restaurants qui le bordent. Attention, le vent souffle pas mal dans ce coin-là !

Le Malahide Castle est un immanquable si vous passez dans le coin. Il date du XIIème siècle. Il est possible de le visiter ainsi que ses jardins situés juste derrière. Profitez de la cafétéria en cas de petit creux. Le château est ouvert tous les jours de 9h à 17h, en revanche les jardins sont visitables les mercredis uniquement. On y passe 1h environ, l’entrée coûte tout de même 12,50€ (9€ étudiants, 8€ seniors, 6,50€ enfants). Toutes les infos ici.

Les petites plages et leur paysage quasi-lunaire sont magnifiques. Les moins frileux ne mettront même pas le petit orteil dans l’eau en hiver. Par contre en été, attendez-vous à croiser de nombreux dublinois prêts à faire quelques brasses et venus se détendre sur l’une des plages de sable fin. Vous pourrez goûter à la cuisine irlandaise traditionnelle pour un bon prix dans les échoppes qui bordent les plages. Mention spéciale pour le « beef stew » à la Guiness, sorte de ragoût de boeuf carottes-patates mariné dans la boisson locale.

Sur la route pour Howth, on rentre légèrement dans les terres pour changer de décor. Les routes du village sont entourées de verdure et de maisons en pierre qui font tout le charme de l’Irlande. En vous rapprochant de la côte, si vous êtes chanceux, vous pourrez tomber nez à nez avec des phoques. Je n’en ai malheureusement pas croiser mais pour me consoler, j’ai rencontré une famille de canards 🙂

 

  • 15 km de Dublin
  • Gratuit (sauf la visite du château)

 

 

BALADE SUR LA PRESQU’ÎLE DE HOWTH

 

Depuis le centre de Dublin :

  • DART jusqu’au terminus Howth
  • environ 30 minutes, 4,50€

 

Howth est un coin de paradis vert située à quelques kilomètres au Nord de Dublin. On entreprend des randonnées de plusieurs heures sur la presqu’île. Pour ma part, j’ai effectué la randonnée en partant de la gare vers l’Ouest en m’arrêtant au Sud. Du Sud, j’ai monté la montagne située au centre du village puis me suis dirigée vers la forêt vers l’Est et j’ai rejoint le port où j’ai mangé le meilleur fish & chips de ma vie !

Pour détailler, sur la côte Ouest de l’île, on passe par un superbe chemin fleuri (du moins au Printemps) sur lequel on longe les petites falaises qui se jettent dans la mer d’Irlande. On y croise des ruines, une tour et des buissons mais pas un chat ! La presqu’île est désertée des touristes, allez savoir pourquoi ?

Plusieurs sentiers mènent à la montagne centrale de la péninsule. Il faudra cependant être vigilant en traversant la route pour la rejoindre, les automobilistes n’ont pas toujours une bonne visibilité dû aux virages. La montée est assez facile et n’est pas réservée aux randonneurs les plus aguerris. Au sommet, le vent souffle fort, prévoyez un coupe-vent même par beau temps ; le temps est toujours imprévisible en Irlande. De là-haut, vous aurez une vue à couper le souffle (mais pas le vent !) sur toute la presqu’île, la mer et les villages alentours : un moment inoubliable. Le temps de prendre quelques clichés et on redescend.

En vous dirigeant vers l’Est de la presqu’île, engouffrez-vous dans une petite forêt où le sentier est balisé et des indications permettent de rejoindre facilement la « civilisation ». La gare du DART est elle aussi bien indiquée, ne vous y rendez pas immédiatement vous risquez de louper le port, ses bateaux colorés, son phare et ses quelques restaurants aux odeurs alléchantes ! Si vous êtes chanceux, vous verrez des phoques, normalement plus nombreux qu’à Malahide.

Je n’ai malheureusement pas eu le temps de visiter ni le château ni l’église de Howth car j’ai effectué la randonnée depuis Malahide, ce qui m’a déjà pris une bonne partie de la journée et mes jambes ne voulaient plus suivre le reste de mon corps… Chaque weekend, vous pourrez visiter et faire des emplettes au marché de la Harbour Road pour les férus de produits bios et artisanats, une bonne manière de s’immiscer dans la culture irlandaise. Les habitants de Howth sont très accueillants et n’hésiteront pas à vous tendre la main si vous êtes perdus. Plusieurs chambres d’hôtes ou bed & breakfast sont situés sur la péninsule. Si vous le pouvez, passez-y une nuit pour explorer Howth et ses secrets !

 

  • 14 km de Dublin
  • Gratuit

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *