Kawah Ijen à Java
Asie,  Indonésie

Du Mont Bromo au Kawah Ijen avec 25 euros

L’île de Java regorge de merveilles. Parmi de multiples choix, on visitera la région de Yogyakarta notamment pour la beauté de ses temples historiques, ses plages et ses paysages montagneux, le parc national du Mont Bromo et sa mer de sable et le volcan Kawah Ijen. Sa particularité ? Des flammes bleues jaillissent de son cratère à la tombée de la nuit. Itinéraires, coût et conseils détaillés à suivre !
 

 

DU MONT BROMO À BANYUWANGI

 

Après avoir fait le trajet depuis Yogyakarta et visiter le Mont Bromo (tout ça avec moins de 20€), je vous emmène à Banyuwangy, le point de départ pour monter sur le Kawah Ijen et observer les flammes bleues de son cratère.

 

Cemoro Lawang ➳ Probolinggo 

Depuis le village Cemoro Lawang situé en altitude, il faut rejoindre la ville de Probolinggo. Pour ce faire, deux moyens s’offrent à vous :

  • un mini-bus attend touristes et locaux pour les emmener à la gare routière de Probolinggo, il ne coûte pas bien cher (30000 IDR / 1,80€) mais ne démarre qu’une fois rempli. Il faut parfois attendre plusieurs heures que 10 à 15 personnes montent à bord.
  • En moto : des locaux peuvent vous emmener à Cemoro Lawang en 30 minutes pour 50000 IDR (3€) à 70000 IDR (4,30€). Attention, la route en pente est assez dangereux, demandez un casque !

Depuis la gare routière, demandez conseil aux locaux avec un simple « Probolinggo train station please ? », ils vous indiqueront où prendre un le petit bus partagé appelé « bémo » en Bahasa (langue officielle en Indonésie) pour vous rendre à la station de trains qui vous permettra de vous rendre à la gare centrale.

 

Probolinggo ➳ Banyuwangi 

Une fois à la gare, le plus dur a été fait ! Il ne vous reste plus qu’à acheter un billet pour vous rendre à Banyuwangi, ville de départ pour randonner sur le Kawah Ijen et sa région. Il y a quatre trains quotidien qui effectuent la liaison :

  • train n°213 (Probowangi) : départ à Probolinggo à 6h44 – arrivée à Banyuwangi à 11h40
  • train n°87 (Mutiara Timur) : départ à Probolinggo à 11h04 – arrivée à Banyuwangi à 15h20
  • train n°194 (Sri Tanjour)  : départ à Probolinggo à 16h20 – arrivée à Banyuwangi à 20h50
  • train n°89 (Mutiara Timur) : départ à Probolinggo à 23h58 – arrivée à Banyuwangi à 4h15

L’horaire idéal est pour moi celui du train 194 : on peut flâner jusqu’à 14h30-15 autour du Bromo tout en évitant la foule matinale. Vous pourrez ensuite prendre un encas dans un des warungs (restaurants traditionnels) de Cemoro Lawang avant de rejoindre la gare de Probolinggo. Si vous préférez économiser une « nuit » (aussi courte soit-elle), prenez le train 89 qui arrivera à Banyuwangi avant l’aube.

Le trajet entre Probolinggo et Banyuwangi dure 4h à 5h. Le billet coûte 27000 à 160000 IDR (1,70 à 9,80€) selon la classe choisie. Economy est la moins chère, Exécutive est la classe intermédiaire et la Business est la plus chère.

Le train 194 relie les deux villes en 4h30, ce trajet coûte 94000 IDR (5,80€) pour 4h30 de trajet. Il est très simple d’acheter ses billets, vous pouvez le faire directement à la station via des automates ou au guichet, dans les supermarchés Indomaret ou en ligne sur ce site. À l’Est de Java, les paysages sont magnifiques, ce serait dommage de ne pas opter pour le train. Choisissez une place près de la vitre, vous pourrez ainsi admirer la vue sur les villages, rizières, jungles etc.

 

📍 Kawah Ijen, Indonedia

A post shared by La Minute Linette (@laminutelinette) on

 

SE LOGER À BANYUWANGI

 

Grande adepte de dodos chez l’habitant, je me suis connectée au site Couchsurfing qui m’a permis de loger chez deux adorables indonésiennes. Le logement est certes gratuit, n’oubliez pas de partager les frais, laisser un petit cadeau, inviter vos hôtes au restaurant, de leur cuisiner quelque chose dont vous êtes fier(e) ou faire tout autre chose qui pourrait leur plaire.

Pour ma part, c’était après-midi crêpe avec Lily, tâche des plus difficiles étant donné que nous n’avions trouvé que de la farine de riz dans le supermarché, ce qui a rendue la pâte très élastique ! En tout cas, c’était un bon moment de partage et de rire qu’on garde toutes les deux en mémoire 🙂

Si vous n’êtes pas friands de ce type d’hébergements, sachez que Booking.com propose un large choix d’établissements à Banyuwangi et ses environs à partir de 3€ la nuit – 10% remboursés sur votre réservation via Booking.com. Vous pourrez également loger dans l’une des guesthouses situées au pied du Kawah Ijen et ainsi partir en randonnée plus tard pour profiter du lever du soleil.

 

📍 Kawah Ijen, Indonesia

A post shared by La Minute Linette (@laminutelinette) on

 

TARIF DE LA RANDONNÉE

 

Il est très difficile (voire impossible ?) de se rendre au Kawah Ijen en transport en commun de nuit, pour entamer la montée avant le lever du soleil. Mes deux hôtes m’ont donc conseillé un tour organisé à 250000 IDR (environ 15€) comprenant : le trajet en voiture depuis et vers l’appartement + l’entrée au site + guide + bouteille d’eau + masque. Si vous trouvez un tarif plus bas, vous aurez beaucoup de chance car en moyenne ça tourne plutôt autour des 300000 IDR (18€). Ce tarif a été négociée par mes hôtes.

Je déteste les tours organisés, ça se passe toujours mal avec moi… Une fois n’est pas coutume : le chauffeur est arrivé avec 1h de retard (nous avons raté le lever de soleil), le guide (bien que sympathique) baragouinait deux mots d’anglais, nous n’avons eu aucune explication sur le site…

Si vous partez par vos propres moyens (voiture ou scooter de location par exemple), sachez que l’entrée au volcan est payante. Comptez 150000 IDR pour l’entrée seule (9,20€), un peu plus si vous embauchez un guide au pied du volcan.

 

📍 Kawah Ijen, Indonesia

A post shared by La Minute Linette (@laminutelinette) on

 

LA MONTÉE DU KAWAH IJEN

 

Il est très facile de faire cette randonnée même sans guide puisque de nombreux groupes sont venus admirer les flammes bleues et sont très souvent accompagnés d’un guide. Il n’y a pas 36 chemins, le sentier est large et très bien balisé. Emportez une lampe frontale sinon vous ne verrez absolument rien et ça risque de devenir dangereux.

Comme il fait nuit (en théorie) vous ne verrez pas tout le chemin parcouru. Ce n’est qu’au lever du soleil que vous verrez les magnifiques paysages et tout ce que vous aurez monté, à condition d’avoir du beau temps. La montée s’effectue sur un sentier de 3km en 1h30 environ.

La première étape est plutôt raide, la montée s’effectue en 40 minutes environ jusqu’à la station de pesée des porteurs de souffre. Les porteurs sont payés en fonction du poids de leur récolte, ils portent jusqu’à 100 kg de souffre sur une seule épaule. On s’écartera de leur chemin pour les laisser passer, leur travail est déjà assez pénible comme ça. Sachez que les porteurs désertent le volcan en période de Ramadan.

 

📍 Kawah Ijen, Indonesia

A post shared by La Minute Linette (@laminutelinette) on

 

LA DESCENTE AU CRATÈRE

 

Couvrez-vous d’un masque quand vous atteignez le cratère, les vents sont parfois puissants et peuvent vous envoyer les fumées toxiques en pleine figure. Généralement si vous êtes en tour organisé, le masque est fourni. La descente jusqu’au cratère est en théorie interdite, j’ai bien dit en théorie… En moyenne, une centaine de touristes visitent le volcan chaque nuit.

La descente au cratère, bien que raide et glissante, est assez facile : elle s’effectue en une quinzaine de minutes environ. De nuit, on y va bien évidemment pour observer les flammes bleues issues de gaz qui émanent du cratère. La taille des flammes dépendront des conditions climatiques et de l’heure à laquelle vous arriverez (dîtes leur bye-bye dés les premières lueurs du jour). C’est joli à voir mais pour moi ce n’est pas la chose la plus folle que j’ai vue en Indonésie 🙂

Une fois au coeur du cratère, vous verrez les travailleurs (les titans ?) en action, extraire le souffre qui sera ensuite remonté, pesé puis redescendu au parking du Kawah Ijen. Les porteurs ne touchent que 0,05€ par kilo de souffre porté. Ils effectuent deux trajets par jour en moyenne et gagnent moins de 10€ par jour. Il s’agit d’un « bon » salaire pour l’Indonésie, mais à quel prix exactement ? Je ne sais pas ce qui est le plus dur entre recevoir toute cette fumée directement dans les poumons ou bien effectuer le trajet avec 90kg sur le dos ? Il en faut du courage à ces hommes !

 

📍 Kawah Ijen, Indonesia

A post shared by La Minute Linette (@laminutelinette) on

📍 Blue Fire in Kawah Ijen, Indonesia

A post shared by La Minute Linette (@laminutelinette) on

 

LA DESCENTE DU KAWAH IJEN

 

Une fois que vous avez admirer les flammes bleues, remontez au sommet et retirez votre masque. Si les conditions climatiques s’y prêtent, vous verrez le lac acide d’un bleu turquoise que vous avez certainement déjà vu en photo. Je n’ai malheureusement pas eu cette chance, à cause du brouillard et de la fumée je n’ai même pas aperçu une goutte de cette eau turquoise. En plus de ça, mon guide était pressé de redescendre 🙁

Gare à vos genoux, la descente est assez raide ! On marque un arrêt à mi-chemin pour petit-déjeuner dans un boui-boui : une banane et un thé pour seulement 8000 IDR (0,50€). En tout, on compte 30 à 40 minutes pour redescendre le Kawah Ijen (sans compter la pause).

Retour à Banyuwangi en voiture avec notre chauffeur vers 8h30 environ. Si vous avez le temps, ne manquez pas les superbes villages et cascades qui jouxtent Banyuwangi 🙂

 

📍 Kawah Ijen, Indonesia

A post shared by La Minute Linette (@laminutelinette) on

📍 Banyuwangi, Indonesia

A post shared by La Minute Linette (@laminutelinette) on

 

LE COÛT EN BREF

 

  • Moto + bémo de Cemoro Lawang à Probolinggo : 60000 IDR (3,70€)
  • Train de Probolinggo à Banyuwangi : 94000 IDR (5,80€)
  • Tour organisé du Kawah Ijen : 250000 IDR (15,40€)
  • Petit déjeuner sur le volcan : 8000 IDR (0,50€)
  • TOTAL : 412000 IDR (25,10€)

 

📍 Kawah Ijen, Indonesia

A post shared by La Minute Linette (@laminutelinette) on

 

En général, la prochaine étape des voyageurs qui visitent Banyuwangi et le Kawah Ijen est l’inévitable Île des Dieux : Bali !

 

Visiter l’Île des Dieux avec 2€ en poche

Dormir à Bali pour moins de 10€

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *